Transports

Le Chablais bénéficie d’une position géographique singulière dans le sillon alpin et plus précisément au sein de la région transfrontalière lémanique. L’environnement attractif profite au territoire : urbanisation, activités économiques (tourisme, présence industrielle ancienne).

Pourtant, l’attractivité et les points forts du territoire Chablaisien sont pénalisés par les difficultés de déplacements au sein du territoire et avec l’extérieur :

- enclavement territorial et structurel du Chablais ;

- hausse du trafic motorisé (et en particulier des migrations pendulaires « de et vers » la Suisse, avec en 2011, 15 692 frontaliers Chablaisiens soit une augmentation de 7,66% en un an), avec les divers risques et nuisances induites ;

- inadaptation croissante des infrastructures routières existantes (saturation des routes départementales entraînant quotidiennement des reports de trafic sur des routes communales).

Ce constat d’une mobilité difficile dans le Chablais est d’autant plus important que l’offre en modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle, et en particulier en transports en commun (routiers et ferroviaires), est insuffisante ou inadaptée.

 

Plus d'infos sur le désenclavement du Chablais :